Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 mai 2009 4 21 /05 /mai /2009 17:05
  “Ma liberté à moi” Toni Morrison et Slade Morrison, illustré par Giselle Potier

-“Tu ne sais pas faire bon usage de ta liberté”.
Les adultes s’adressent à un enfant qui ne respectent pas les règles ou plutôt les interdictions établies pour tous... ou surtout les enfants. Cette absence de respect pour les règles les dérange.
C’est vrai qu’un enfant chahute, fait des bêtises, enfreint les règles et surtout les interdits...

L’enfant peut-il trouver le chemin de sa propre liberté dans ce monde où il est jugé par des adultes aux règles inébranlables ? Voilà sans doute une question essentielle que pose cet album.

J’ai beaucoup aimé le côté répétitif du scénario. Dans trois situations différentes, les mêmes paroles, les mêmes accusations, les mêmes défenses, les mêmes réactions des parents, comme si les mots qui étaient dits étaient paroles de vérité, paroles d’enfants, paroles d’adultes, mais paroles qui ne peuvent être l’objet d’un échange.

Que diriez-vous à un enfant qui ne serait pas toujours sage ?
Les illustrations sont essentielles pour interpréter le message du texte.

"Dodo fourrure" Jean-Charles Rousseau, Jean-Hugues Malineau

Les animaux sont roulés en boule et rêvent. Il faut soulever le dessin d’un animal pour découvrir des rêves en rimes qu'on ne peut échanger d'un animal à l'autre.
Extrait :
Le hamster
Un hamster goulu d'Amsterdam
songeait à échanger son âme,
ses diam's, son or et sa gourmette
contre un morceau de vieil édam,
un gouda, une mimolette !


Et vous à quoi rêvez-vous ?

  "A l'ombre du tilleul" Cécile Roumiguière, Sacha Poliakova

Après les vacances, c'est difficile parfois de revenir à l'école. Surtout quand on laisse sa grand-mère et ses bonnes recettes traversées seules les saisons.
Des interrogations d'enfants sur ce qui l'environne et change, les feuilles des arbres, les jeux qui rythment sa vie et l'observation rêveuse de ces instants s'inscrit dans le temps paisiblement et de façon répétée.
On se souvient, on observe, on rêve puis on se retrouve.
Album très poétique et des illustrations oniriques qui nous font voyager dans un monde imaginaire.
Partager cet article
Repost0

commentaires