Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 juin 2009 2 09 /06 /juin /2009 14:15

Barack Obama ouvre les portes d’un nouveau monde.

Point de vue de deux auteurs créoles, Edouard Glissant et Patrick Chamoiseau, qui s’adressent au nouveau président des Etats-Unis, dans leur livre poétique : "L'intraitable beauté du monde".

“L’élection d’Obama est un acte “miraculeux” et poétique. Il est devenu un champs de projection dans tous les imaginaires du monde car il est noir et a réussi à dépasser la dévalorisation du noir.”

“Quand un impossible se brise de nouveaux possibles s’ouvrent. Il faut identifier les possibles qui se brisent pour nommer et empoigner les nouveaux possibles.”

Nous sommes prisonniers d’une façon de penser par le capitalisme. C’est par une poétique plutôt que par la politique et les finances qu’on peut inventer un nouveau monde.

Par sa connaissance du monde, Barak Obama qui a vécu sur les continents d’Asie, d’Afrique et d’Amérique permet aux américains de regarder le monde d’un nouvel oeil. De cette nouvelle perception des autres peuples peut naître une dynamique nouvelle qui aidera le monde entier à s’ouvrir aux autres.

Les américains ignoraient qu’ils avaient déclaré la guerre à un pays, l’Irak, qui a une culture trois fois millénaire et dont les musées ont été pillés.

Barak Obama n’améliorera pas le sort des noirs et peut échouer mais il a l’intuition de l’avenir et peut trouver des chemins de traverses, là ou d’autres ne verraient que l’impossible.

Ma conclusion : 

Ces quelques considérations philosophiques doivent nous permettre individuellement de penser le monde autrement et de nous prendre en charge.

Partager cet article
Repost0

commentaires