Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 mai 2010 3 19 /05 /mai /2010 17:20

Les hauts : 

C'est toujours un plaisir d'observer les progrès impressionnants de mon bébé. Il adore marcher et maintenant cherche nos mains pour être accompagné dans son exploration de la maison. Il est léger ce qui nous laisse penser qu'il va bientôt se lancer seul. Il va falloir lui acheter une belle paire de chaussures neuves qui lui maintiendra bien le pied. Sa mamie est impatiente de l'emmener choisir sa première paire de chaussures à lui !

Il nous parle, nous interpelle. Déjà, il le faisait mais depuis peu, on sent bien qu'il nous interroge, nous montre des objets du doigt en espérant qu'on mette un mot sur tout ce qui l'environne. Il prend possession d'un nouvel espace physique par la marche et d'un nouvel espace perceptif dont il cherche le sens et envisage les relations qui existent entre les choses et les personnes. 

Tous les jours c'est notre rayon de soleil même si évidemment un bébé ça change la vie et bouscule des équilibres.

 

Et voilà ! Je suis contente d'avoir repris le travail, mais la fatigue s'accumule et parfois, je suis au bord de la déprime. Pas facile de rester zen. Elliot ne dort pas toute la nuit. Les réveils sont nombreux. Avec sa rhino il est revenu dans notre lit. Me lever toutes les nuits plus de quatre fois, je n'en pouvais plus. Quand à le laisser pleurer comme beaucoup nous le préconise, je n'en ai pas ni l'envie ni la force. L'objectif est qu'il se rendorme vite pour qu'on se rendorme vite. Bilan, Elliot est allaité nuit et jour. Dans notre lit, on dort tous mieux.

Notre médecin auquel le papa d'Elliot s'est ouvert de nos difficultés nocturnes, a reconnu son fils qui comme le nôtre ne faisait pas ses nuits quand il était petit. L'allaitement s'est poursuivi et il dormait dans le lit de ses parents jusqu'à l'âge de trois ans, âge auquel ils lui ont acheté un grand lit en lui expliquant qu'il était pour lui et qu'il y dormirait maintenant. Il a tout de suite fait ses nuits. Elliot a un lit pourtant !  En tout cas, il a balayé net l'idée de lui donner quoique ce soit pour l'aider à dormir.

La préparation de la classe jusqu'à minuit, une heure du matin est maintenant impossible. Je pique du nez à 22h30 soit à peine plus de deux heures après Elliot. Les tâches sont nombreuses à la maison. 

 

Cependant, à l'école tout se passe bien (pour le moment). j'appréhendais mais j'ai trouvé un autre fonctionnement et les élèves accrochent à fond au projet de classe. On va même faire un blog ! 

Partager cet article
Repost0

commentaires

H
<br /> Courage...les vacances se rapprochent...Il y a quelquefois des périodes difficiles...Il faut s'accrocher...<br /> Amitiés à vous....en espèrant vous croiser dans l'été quand nous passerons vers chez vous!!!<br /> <br /> <br />
Répondre
V
<br /> c'est vrai qu'il y a des moments pas toujours facile et qu'on est quelque fois très fatiguée<br /> bon courage<br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> <br /> En perdant de la disponibilité, j'ai perdu aussi de la patience. mais bon, derrière les nuages, il y a toujours le soleil qui revient ! Patience, patience, patience...<br /> <br /> <br /> <br />
B
<br /> Courage, les grandes vacances sont bientôt là. Pas facile de jongler avec le travail et le bébé, surtout quand les nuits sont courtes et hachées. Je ne sais pas quoi te conseiller (c'est vrai qu'on<br /> a laissé pleurer Anouchka quand elle s'était mise à se réveiller à 4h du matin : au bout de trois jours, elle ne pleurait plus et se rendormait seule) (mais dur dur de l'entendre pleurer...). Bon<br /> courage...<br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> <br /> Merci pour ton encouragement. En ce moment j'ai à nouveau la pêche mais je me demande où tout cela va nous mener....<br /> <br /> <br /> <br />