Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 janvier 2010 1 11 /01 /janvier /2010 21:34
Peut-être, peut-être pas... Les deux dernières nuits ont été éprouvantes. Je comprends maintenant ce que signifie la bataille du dodo. Ca y est, je ne suis plus. Garder le rythme était le maître mot. Plus possible. Je ne peux plus me lever au bout du troisième réveil, encore moins patienter pour que Elliot tète suffisamment, et encore moins pour le soutenir quand il s'agit de le remettre dans le hamac. Il suffit qu'il étire un peu ses bras, et le précieux équilibre du hamac dont une extrémité est coincée entre mes genoux, bascule et Elliot est couché de travers ou plutôt est échappé de travers. Il se réveille et pleure. Ca, c'est la cerise sur le gâteau. Les réveils, je gère mais les pleurs pour se rendormir, impossible. Moi aussi, je veux dormir !!!

J'ai donc porté Elliot dans son lit et... dans sa chambre. Snif. Je dors sur un BZ pas loin pour l'écouter. Le hamac, pas d'étouffement possible, pas de pied coincé dans les barreaux non plus. Le lit, je lui fait moins confiance.

Les endormissements après la tétée retrouvent la normale. On verra pour les fréquences. Ce soir, c'est la première nuit qu'il débute dans son lit et moi dans le mien avec le baby phone au pied de la table de nuit. Elliot est juste de l'autre côté de la cloison, mais la nuit dernière à force de veiller ses pleurs je me suis endormie et évidemment quand il a pleuré c'est son papa qui l'a entendu, pas moi. Retour dans le BZ.
Donc, cette nuit baby phone !
Partager cet article
Repost0

commentaires