Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 novembre 2012 5 02 /11 /novembre /2012 22:41

Le mois d’octobre est, dans la famille élargie aux neveux et tantes le mois des anniversaires, dont le mien. 43 ans.  Je suis très fière du dessin que Elliot m’a fait et je crois que j’adorerai les colliers de nouilles qu’il pourrait me faire un jour.

 

Loup est la star vers lequel tous les regards convergent et toutes les voix s’extasient. «Qu’il est beau, qu’il est sage, qu’il est drôle avec ses deux doigts dans la bouche...» Loup, lui, s’étonne en arrondissant ses yeux, ou pousse des petits « jappements » qu’on a tôt fait de comparer avec ceux d’un louveteau. Il adore voir Elliot dans son environnement et le cherche avec énergie quand il l’entend près de lui. Sur le ventre, ce matin, pendant que je boutonnais son pyjama sur la table à langer posée au sol, il redressait sa tête avec vigueur pour voir son frère et tentait de se maintenir quelques secondes avant de relâcher un peu la tension sur sa nuque. Un autre jour, il éclatait de rire en regardant Elliot tenter d’attraper des bulles de savon que je soufflais. Elliot faisait des sauts, disparaissait de sa vue, réapparaissait aussi brutalement qu’il avait disparu dans sa hâte de saisir et d’éclater les bulles avant qu’elles ne tombent. 

Elliot aime de plus en plus solliciter Loup. Il lui pique sa vache "déglingos" mais sait la lui rendre. Pas évident de parler à un bébé qui vous fixe sans rien dire. Elliot le regarde sans sourire et surtout sans savoir quoi dire ou faire. Un peu comme avec le téléphone. Ce n’est pas encore un interlocuteur, mais il énumère maintenant Loup quand il fait le tour des habitants de notre maison. 

Loup commence à discuter. Avec une mamie, Loup nous a stupéfait par sa loquacité. Il l’a regardait et vocalisait, la bouche largement ouverte pour émettre des o et des sons qui viennent du fond de la gorge et ainsi répondre aux paroles de ces admirateurs.. C’est un fait, Loup est plus avec les autres et moins dans mes bras que n’était Elliot au même âge, mais pour autant Elliot est très sociable et mignon. Loup au contact de son frère semble déjà dans un mode relationnel qui l’extrait des basiques stimulations intestinales ou autres qui font de la vie d’un bébé des successions de coliques et de régurgitations entre deux dodos et couches sales (en résumé un peu court). Loup semble savoir prendre tout ce qui vient et rester calme dans son transat en même temps. 

Je stocke toutes ces images en mémoire avec la conscience de la brieveté de ces moments privilégiés.

Partager cet article
Repost0

commentaires