Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 novembre 2010 5 19 /11 /novembre /2010 22:54

Pas toujours facile de comprendre les demandes de son bébé en rentrant le soir après une journée de travail et chacun son vécu de la journée, sa fatigue... 

Il joue. Tout va bien. Il arrive dans la cuisine où je suis comme d'habitude le soir plus pour ranger que préparer à manger. Elliot sort les casseroles du placard, trimballe un tuyau souple en pvc, agite la tête de loup au-dessus du plan de travail, réclame ce qu'il y a dans le frigo quand il l'aperçoit ouvert, déclenche la mise en route du four, secoue la porte du four pour tenter de l'ouvrir, vide le grand placard s'il est resté ouvert, ouvre la porte du grand meuble de la salle à manger et récupère le chocolat qu'on range là, vide la gamelle d'eau de notre chow chow, la poursuit avec un tourne vis, ouvre le buffet qui contient de l'outillage et beaucoup de fatras un peu là parce qu'ailleurs il n'y a pas de place... Je continue ? Ils sont tous pareils, non ?

S'ajoute de la mauvaise humeur après quelques plaintes auxquelles je n'ai pas prêtées assez attention. Vite, le repas. Non, il s'agite, pleure, hurle,se tord sur sa chaise pour essayer d'échapper aux sangles qui le retiennent... Stop. Retour au calme, je le délivre même s'il n'a rien mangé; Visiblement il n'a pas faim. C'est pour lui surtout l'heure du câlin, mais maman n'est pas dispo et l'agitation d'Elliot m'excède. On prend la douche ? Non plus. J'ai envie de fuir ses sollicitations, je ne comprends rien !!! 

Enervée et en colère, Je gronde Elliot mais il est fatigué et une petite tétée le réconforte... 

Je me dis que s'il parlait ce serait plus simple. A tâtonner dans les réponses à ses demandes on perd du temps et de l'énergie. Il nous faut enrichir son vocabulaire de signes !

Partager cet article

Repost 0
Published by bûchette - dans Thèmes bébé
commenter cet article

commentaires

Virginie 29/11/2010 21:54


j'ai expérimenter le langage des signes pour bébé avec la puceet c'est parfois d'un grand secours, notamment dans les choses quotidienne, ça nous a permis de mieux nous comprendre et de communiquer
différents avec - de frustrations